Thierry Repentin, le monsieur logement du PS

Il pourrait être, en cas de victoire de François Hollande en mai prochain, le prochain ministre ou secrétaire d’Etat au logement. L’homme se nomme Thierry Repentin, savoyard, sénateur depuis 2004 et président de la communauté d’agglomération de Chambéry métropole depuis 2001.

Thierry Repentin est donc l’actuel voix du PS en matière de questions portant sur le logement et vient de s’exprimer sur la taxe  sur les micro-logements  » micro-taxe à micro-effets sur les loyers risquant fort d’entraîner une sortie des petits logements du parc locatif d’habitation, des propriétaires choisissant abusivement de louer en bail commercial afin d’échapper à la taxe. Or les droits des occupants sont, dans un bail de meublé touristique, bien moins développés que dans un bail d’habitation ».

Il considère que  l’urgence est à l’encadrement des loyers afin de lutter contre le logement cher et propose que la taxe sur les loyers abusifs concerne l’ensemble des logements, y compris les meublés, sans surface minimum, et qu’elle se déclenche à partir de 20€ le mètre carré : « c’est un loyer déjà élevé : à 1 300 € le 3-pièces, hors charges, seuls les ménages gagnant au minimum 3.5 fois le SMIC peuvent se permettre une telle dépense ».

Enfin Thierry Repentin propose que l’encadrement strict des loyers soit discuté à l’occasion du projet de loi Consommations, du projet de loi de finances rectificatives et de la proposition de loi visant à faire du logement une priorité nationale.