UNPI 69 se fait l’écho des propriétaires

La presse lyonnaise était ce matin conviée par Gérard Forcheron, président de l’UNPI du Rhône pour aborder la question plus qu’épineuse de la réforme des Plus-valus immobilières.

La situation pour les propriétaires est en effet des plus préoccupante. En effet, le texte, qui entrera en application le 1er février prochain impose le fait que l’exonération sera acquise après 30 de détention au lieu des 15 années actuelles.Les nouveaux taux d’abattement présentés seront :

-de 6 à 17 ans : 2% par an

– de 18 à 24 ans : 4% par an

– de 25 à 30 ans : 8% par an

La taux global d’imposition représentera 32,5 %

L’UNPI attire l’attention de tous sur le fait que cette réforme constitue un risque majeur d’accroissement de la crise observée dans l’immobilier, principal moteur de notre économie. Et souligne le risque de voir les recettes fiscales jusqu’ici générées par l’immobilier fondre.

Reste que la baisse substantielle des recettes liées aux droits de mutation, reversées aux Conseils Généraux et municipalités pourrait être la sonnette d’alarme permettant de faire réagir une classe politique atone, pour ne pas dire amorphe sur ces questions.