“Requiem in pace Circumeo

Circumeo, octo annos esse, terminatur operationes corporalibus rationes mendacium areas, et gratias legentibus, contributors enim quale relatio creavit super annis.Gratias ad omnes et nunc in sequens

Circumeo finita
Gratias enim ludens cum nobis et vale quisque”

 CIRCUMEO n’aura donc pas survécu à quatre ans de crise économique. Décision a donc été prise, avant de risquer de réelles pertes financières, de mettre ainsi fin à plus de 8 années d’activités basées sur le suivi de l’information dédiée à la chaîne de l’immobilier.

 Les raisons de cette fermeture ? Nous le disions à l’instant, une crise économique et financière inédite par son ampleur (2008- ?) et son lot de conséquences : baisse des budgets «com» =  baisse des recettes publicitaires.

CIRCUMEO est, et restera, un succès éditorial malgré sa fermeture. Car le titre, à travers son histoire, ses modes de diffusion papier seul, puis couplage avec une version dématérialisée, à toujours su anticiper les profondes mutations intervenues dans la presse en général. Transformation attenante à l’usage même de l’utilisation faite par les lecteurs de l’information.

N’oublions pas non plus, et saisissons ici l’occasion de remercier contributeurs, partenaires, annonceurs, abonnés et interviewés, l’aspect « Reconnaissance » d’un titre inscrit dans le paysage. Réalité concrétisée par plus de 8 années d’exercice dans la presse professionnelle immobilière (2004-2012).

Une légitimité, un chemin tracé qui permettra à son co-fondateur, l’auteur de ces lignes, de vous proposer de nous retrouver dans un avenir pourquoi pas proche.

Mais à travers un autre nom que celui de CIRCUMEO, voilà tout.

 Charles-Eric Petit – Rédacteur en chef