Sécurité ascenseur : La FIEBCA très inquiête

« Plus de 50% des ascenseurs ne sont pas à ce jour aux normes » c’est ce que déclare en préambule de son message la fédération de Indépendants Experts&Bureaux de Contrôle Ascenseurs FIEBCA.

Les trois obligations de travaux ne sont pas, dans sa tranche 1 (échéance 2010) respectée et planifiée dans une trop importante proportion par les copropriétaires, les échéances imposées par la loi SAE impliquant la réalisation pour 2013 puis pour 2018 de l’ensemble des audits et contrôles sur les ascenseurs du parc hexagonal.

La situation reste selon la FIEBCA très préoccupante du fait que 15 à 20% des appareils n’aient pas fait l’objet du contrôle exigé par la première échéance 2010, de très nombreux rapports ayant montré des traitements incomplets sur des travaux à réaliser. De plus, plus de 50% des appareils ne passeront pas le contrôle technique car jugés non conforme en fin d’année 2010, ce qui est considérable.

La FIEBCA insiste donc sur l’urgence à effectuer le contrôle technique quinquennal, qui doit avoir été réalisé par un prestataire indépendant n’ayant aucun lien avec l’ascensoriste ou les propriétaires. L’évaluation de son coût est estimé à environ 500 euros.